Deutschlandlied et Marseillaise

Presse-papiers-11Une première historique musicale ce 11 novembre 2009, l’hymne allemand et l’hymne français résonneront ensemble sous la voute de l’Arc de triomphe. L’hymne européen sera aussi chanté en français et en allemand alors que la version officielle ne comporte pas de texte.

Le bref reportage sur la répétition des chœurs de l’armée française de cette programmation historique n’est pas dénué d’intérêt.

Une occasion pour évoquer brièvement l’histoire de l’hymne allemand. Cet hymne officiel est le troisième couplet d’un chant écrit par August Heinrich Hoffmann von Fallersleben (Fallersleben) en 1841 sur une partition de quatuor à cordes de Joseph Haydn (1797) .

En 1949, les paroles nationalistes du premier couplet historique ont été  remplacées par celles du troisième couplet, à ce propos, il y eut une dispute entre le chancelier Konrad Adenauer et le président Theodor Heuss qui préférait un nouvel hymne. En 1991, l’Allemagne réunifiée consacra officiellement le troisième couplet comme seules paroles autorisées pour l’exécution officielle de l’hymne. Chanter publiquement le premier couplet lors de réunions politiques est un signe clair d’appartenance à la droite radicale.

Auferstanden aus Ruinen, fut l’hymne national de la République démocratique allemande (RDA) de 1949 à 1991.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :