Archive for the ‘Allemagne’ Category

Bob Geldof et le budget 2010 de l’Allemagne

décembre 18, 2009

Mercredi dernier, 16 décembre, le parlement allemand a adopté son budget 2010. Cette information, sensée rester confinée aux pages spécialisées des quotidiens et magazines économiques, a trouvé un attaché de presse inattendu en la personne de la rock star Bob Geldof, le célèbre initiateur de Band Aid en 1984 pour la famine éthiopienne, puis de son concept élargi en 2005 Live 8, des séries de méga-concerts visant à faire pression sur le G8 et sa politique d’aide vis à vis de l’Afrique.

Bob Geldof fait donc savoir à la terre entière qu’il n’est pas satisfait du volume budgétaire accordée par l’Allemagne à l’aide humanitaire. Le chanteur irlandais s’était déjà intéressé à cette question, dès 2007 avec son compère Bono de U2, et plus récemment en participant au congrès de la CDU/CSU en juin dernier en annonçant déjà son extrême vigilance à ce sujet.

Jouant sur la rhétorique de l’émotion « Angela Merkel brise sa promesse aux hommes les plus pauvres du monde », « Merkel n’a pas de coeur »…, Geldof n’oublie pas d’égratigner l’image internationale de l’Allemagne : « Cela porte un coup sérieux à la crédibilité internationale de l’Allemagne ».
Source : Blog Berlin-Paris, Figaro.fr

Deutschlandlied et Marseillaise

novembre 11, 2009

Presse-papiers-11Une première historique musicale ce 11 novembre 2009, l’hymne allemand et l’hymne français résonneront ensemble sous la voute de l’Arc de triomphe. L’hymne européen sera aussi chanté en français et en allemand alors que la version officielle ne comporte pas de texte.

Le bref reportage sur la répétition des chœurs de l’armée française de cette programmation historique n’est pas dénué d’intérêt.

Une occasion pour évoquer brièvement l’histoire de l’hymne allemand. Cet hymne officiel est le troisième couplet d’un chant écrit par August Heinrich Hoffmann von Fallersleben (Fallersleben) en 1841 sur une partition de quatuor à cordes de Joseph Haydn (1797) .

En 1949, les paroles nationalistes du premier couplet historique ont été  remplacées par celles du troisième couplet, à ce propos, il y eut une dispute entre le chancelier Konrad Adenauer et le président Theodor Heuss qui préférait un nouvel hymne. En 1991, l’Allemagne réunifiée consacra officiellement le troisième couplet comme seules paroles autorisées pour l’exécution officielle de l’hymne. Chanter publiquement le premier couplet lors de réunions politiques est un signe clair d’appartenance à la droite radicale.

Auferstanden aus Ruinen, fut l’hymne national de la République démocratique allemande (RDA) de 1949 à 1991.