Archive for the ‘Cuba’ Category

Les stars cubaines de retour aux Etats Unis

décembre 6, 2009

Même si la tournée cubaine du Boston Symphony Orchestra a été annulée début novembre, l’administration Obama semble tenir sa parole de rouvrir l’accès au sol américain pour les stars musicales cubaines.

L’agence Reuters annonce ainsi une véritable invasion musicale dans les prochains mois : Omara Portuondo se produira à Las Vegas, suivi de Septeto Nacional, à New York, Los Angeles, Chicago et Miami, Carlos Varela est programmé pour une tournée de trois semaines et devrait rencontrer des officiels de la Maison blanche et deux membres du Congrès. Enfin, David Calzado et son groupe Charanga Habanera, se rendront à Miami pour un concert pour les fêtes de fin d’année.

Avec une population de 44 millions d’hispaniques et l’engouement pour la musique cubaine, les producteurs se frottent les mains : l’ensemble de ces tournées affichent complet malgré l’incertitude qui pèse sur des empêchements politico-culturels de dernières minutes.

Petite réciprocité et entorse à l’embargo draconien de 47 ans, Kool & The Gang a obtenu l’autorisation de jouer à Cuba du 19 au 22 décembre 2009.

Légende de la photo :

the Buena Vista Social Club album, was recorded at EGREM studios in Havana, Cuba. The picture above shows Ibrahim Ferrer (left) and Omara Portuondo (right) duetting on ‘Silencio’.

Détail de la tournée d’Omara Portuondo

Publicités

Contrordre : Le New York Philamonic n’ira pas à Cuba !

octobre 3, 2009

Presse-papiers-36Finalement le projet inédit de concerts à Cuba par le New York Philarmonic tombe à l’eau.

Malgré le soutien de 150 patrons prêts à payer 10 000 dollars leur place, et la prise de position public du vice-président, les autorités américaines ont refusé d’assouplir l’embargo à destination de l’Ile.

Les généreux donateurs n’ont pas reçu de la part du département du Trésor américain l’autorisation de se rendre à Cuba, alors que cette permission avait été accordée pour la Corée du Nord en 2008.

« The orchestra had been granted a license to travel under the category of « professional performance, » explained the orchestra’s spokesman, Eric Latzky, but has not been able to receive permission to include its patrons in that license. « Without the support of this group, the trip can’t be financed, » Latzky said. « We are asking the Treasury Department to consider how it might be possible » for the Philharmonic to bring its donors with it to Cuba, he said. « We believe that the rules provide some leeway and that the group of essential supporters could be included in this license, and that’s what we’re asking the Department of Treasury to consider. » The orchestra had been making arrangements to perform two concerts in Havana since early July. » Source

Le New York Philamonic à Cuba en octobre

septembre 28, 2009

Presse-papiers-32Après la Corée du Nord en février 2008, le New York Philarmonic Orchestra s’apprête à se produire à La Havane les 31 octobre et 1er novembre prochains.

Ces concerts ont nécessité l’implication politique au plus haut niveau, puisqu’il a fallu que l’administration Obama lève à cette occasion le draconien embargo sur l’île. Le vice-président, Joe Biden lui-même, pour bien souligner l’importance de cet évènement s’est exprimé cet été dans la presse new-yorkaise, qualifiant de « merveilleux projet » cette initiative, soutenu aussi par l’ensemble des élus de New York.

L’orchestre américain ne sera pas la première institution culturelle occidentale à participer à l’ouverture politique de Cuba depuis l’avènement de Raùl Castro. Cet été, le balais royal britannique avait foulé le sol cubain, trente ans après le Bolshoï.

La performance de Pyongyang et celle de l’orchestre philharmonique de Pékin au Vatican, l’an passé, et ce double feu vert cubain et américain à cette nouvelle mission d’ouverture diplomatique du New York Philamonic, conduit par son jeune chef Alan Gilbert (42 ans), s’inscrit dans la grande tradition du rôle des orchestres symphoniques dans le jeu international.