Archive for the ‘Propriété intellectuelle’ Category

L’hymne de l’expo universelle de Shanghai 2010 est un plagiat !

avril 25, 2010

Source : Aujourd’hui la Chine

Les organisateurs de Shanghai 2010 ont demandé a posteriori à une star de la pop japonaise d’utiliser l’une de ses chansons après que des internautes aient découvert de grandes ressemblances avec l’hymne de l’Exposition universelle.

Les organisateurs de Shanghai 2010, désireux de promouvoir l’Exposition universelle et de donner une bonne image de leur ville, n’ont pas lésiné sur les moyens. Sur le modèle de « Beijing welcomes you », l’hymne des J.O 2008, le clip de « Right here waiting for you 2010 », met en scène plusieurs grandes stars chinoises et de nombreux figurants devant les bâtiments emblématiques de l’Exposition. Jackie Chan, le chanteur cantonais Andy Lau et le héros du basket national Yao Ming, tous s’en donnent à cœur joie, reprenant la main sur le cœur cette chanson épique.

Mais après un lancement tonitruant, il n’aura pas fallu longtemps avant que des internautes attentifs fassent le parallèle avec « If you are still in», un hit de la japonaise Mayo Okamoto, daté de 1997. (Voir l’original)

Le buzz a alors commencé à monter sur les forums chinois et les médias japonais se sont également faits l’écho de l’affaire. En réponse, les organisateurs de l’Expo ont donc décidé samedi 17 avril, à presque deux semaines de l’inauguration, de suspendre « temporairement » l’utilisation de la chanson. Dans un communiqué, ils expliquent que « l’auteur de cette chanson a signé un contrat avec l’Exposition universelle, assurant que son travail ne transgressait pas le droit d’auteur d’une tierce partie ». « Nous nous occupons actuellement de cette affaire, et nous nous efforçons de la résoudre », a déclaré pour sa part le directeur adjoint du bureau de l’Exposition, M. Huang Jian, cité par le China Daily.

Ils ont en parallèle demandé à Mayo Okamoto la permission d’utiliser sa chanson, ce qu’elle a accepté, se disant « honorée d’avoir la chance de coopérer avec l’Expo de Shanghai, à laquelle le monde entier s’intéresse » rapporte Kyodo News.

Selon l’agence de presse japonaise, le secrétariat de l’Exposition reconnaît dans sa demande qu’il s’agit de plagiat. Les deux parties doivent prochainement discuter des détails de l’utilisation de la chanson.

Publicités